IMPOSER LES RÉGIMES DE SOINS DE SANTÉ DÉSAVANTAGERAIT LA MAJORITÉ DES CANADIENS


Communiqué

Date de parution : 05/24/2018
Personne(s)-ressource(s) : Wendy Hope

(Toronto, 24 mai 2018) – L'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP) fait remarquer que le rapport du directeur parlementaire du budget (DPB) sur l'imposition des primes d’assurance-maladie payées par l’employeur repose sur des hypothèses qui ne reflètent pas la réalité des garanties de soins de santé au Canada aujourd'hui. « L’imposition des garanties de soins de santé ferait exploser les coûts de ces soins pour les personnes à faible et à moyen revenu, et mettrait en péril des régimes d'avantages sociaux qui leur sont extrêmement précieux », a déclaré Stephen Frank, président et chef de la direction de l'ACCAP.

Plus de 13 millions de travailleurs canadiens sont couverts par des régimes d'employeurs et, si l’on compte les familles, au-delà de 25 millions de Canadiens dépendent de ces régimes pour arriver à payer leurs médicaments sur ordonnance, leurs soins dentaires et de la vue, leurs traitements de physiothérapie, et bien plus encore. « Les hypothèses du DPB ne tiennent pas compte de l’expérience passée au Canada, du fait que de nombreux employeurs abandonneraient la couverture et que des millions de Canadiens perdraient l'accès aux prestations dont ils dépendent », a ajouté M. Frank.

« Qui plus est, cette mesure ne nuirait pas seulement aux mieux nantis, comme l’affirme le rapport; des millions de personnes à faible et à moyen revenu qui sont actuellement couvertes par des régimes d’employeurs verraient leurs coûts de soins de santé monter en flèche. »

« En somme, imposer les garanties de soins de santé offertes par les employeurs accroîtrait le fardeau fiscal des Canadiens de la classe moyenne et des personnes à faible revenu, et compromettrait un accès aux soins dont dépendent la majorité des travailleurs du pays et leurs familles. Tout cela se traduirait, en bout de ligne, par une dégradation importante des résultats de santé, et ce, pour l’ensemble de la population », de conclure M. Frank.

Au sujet de l'ACCAP

L'ACCAP est une association à adhésion libre dont les membres détiennent 99 p. 100 des affaires d'assurances vie et maladie en vigueur au Canada. Notre industrie fournit à plus de 28 millions de Canadiens une large gamme de produits visant la sécurité financière, comme l'assurance vie, les rentes (REER, FERR et régimes de retraite) et l'assurance maladie complémentaire. Elle détient en outre plus de 810 milliards de dollars d'actifs au Canada et emploie près de 155 000 Canadiens.


-30-

Contact médias :
Wendy Hope, vice-présidente, Relations extérieures
613-691-6001/whope@clhia.ca